Publié le

Petite source d’énergie autonome pour le Voilier Manco Capac

En route vers l’autonomie électrique dans la houle méditerranéenne

Étendue turquoise sous leur lit, voiles larguées, criques et calanques, soleil couchant sur l’horizon, ciels étoilés et joies du retour au port de Sanary-sur-Mer, le quotidien d’Ari et Jean-Pierre a de quoi donner envie.

En effet, durant ces périodes estivales, Jean-Pierre et Ari, deux apprentis marins, ont décidé de quitter leur grande maison pour prendre la route du Sud et vivre quelques temps à bord de leur voilier, baptisé le Manco Capac en hommage à la légende Inca et à la fertilité de la Terre.

La vie sur le bateau et la navigation nécessitent cependant un équipement sûr, performant et fiable. C’est pourquoi ils ont fait appel à Info-Solaire : conseil dans le choix d’une batterie, d’un coupleur séparateur, d’un chargeur de quai et d’un chargeur solaire ainsi qu’une aide à l’installation et les meilleurs conseils pour tirer parti de leur investissement. Les deux hommes partagent leur expérience de la vie à bord depuis le passage de Maxence.

 

Quel était votre système électrique avant le passage d’Info-Solaire ? Quels appareils pouviez-vous utiliser ?

Jean-Pierre et Ari : Lors de l’acquisition de Manco Capac, petit voilier habitable, l’installation électrique était fonctionnelle mais ancienne. Comme beaucoup de bateaux, ce voilier n’avait pas été utilisé depuis longtemps ! 3 ans sans entretien ont considérablement réduit les performances des 2 batteries de base (« acide-plomb ») de 70 A : l’une pour le moteur, et l’autre pour le confort et la sécurité à bord (éclairage, pompes à eau, radio VHF, pilote automatique, musique, etc… ). Un coupleur manuel les reliait, permettant d’utiliser à bord l’une, l’autre ou les 2, le moteur étant relié à la batterie de démarrage.

Nous avions alors ajouté un petit panneau solaire pour avoir de l’énergie en journée pour naviguer (principalement le pilote automatique).

 

Que vous a proposé Info-Solaire ?

Jean-Pierre et Ari :

Batteries : un large choix de batteries de différentes technologies, de l’entrée de gamme au plus haut de gamme. Afin de s’adapter à notre petit budget mais aussi à nos besoins liés à l’environnement marin, c’est la technologie AGM que nous avons retenue : pas de fuite d’acide liquide dans la coque ni émanation de gaz toxique ! La marque proposée par Info Solaire a immédiatement été reconnue par nos voisins de ponton à son arrivée au port comme étant la meilleure, alors que nous n’en avions jamais entendu parler…Je me demande même si je n’ai pas ressenti une certaine jalousie dans la voix de nos voisins ^^

Chargeur de batterie : Info Solaire nous a orienté dans le choix du bon chargeur dit « intelligent ». Surtout nous avons été formés à sa bonne utilisation concernant la recharge et son utilisation comme source d’énergie afin de tirer la meilleure durabilité des batteries.

Un contrôleur de charge avec gestion du panneau solaire : Afin d’optimiser la performance du petit panneau solaire, nous avons ajouté ce bijou de technologie qui veille en permanence : finies les décharges trop profondes qui endommagent la batterie, la recharge solaire est bien meilleure, en un coup d’oeil, il nous indique le niveau de charge, et en prime, un port USB de 1,4A idéal pour mon smartphone qui affiche les cartes marines pour la navigation !

Un coupleur de batteries électronique : « intelligent » : il permet de relier les 2 batteries : celle du moteur et celle de servitude : Quand l’une est en charge, ça permet de recharger l’autre. Il remplace intelligemment l’ancien interrupteur manuel qui n’avait rien d’automatique ! Plus de risque de laisser les batteries couplées après l’extinction du moteur et de ne plus avoir suffisamment d’énergie pour démarrer le lendemain.

L’ensemble a été installé sur place par Maxence, au port de Valence, avant le départ, avec des bonnes connectiques et une bonne protection afin de garantir la sécurité à bord et dormir sur nos deux oreilles dans les plus belles criques de la Côte d’Azur. Tout a été réalisé avec soin, nous avons été bien informés et formés pour la meilleure utilisation de tous ces appareils qui simplifient beaucoup notre usage de l’énergie à bord.

 

Comment ce système a-t-il modifié votre vie à bord ?

Jean-Pierre et Ari : Nous souhaitions juste mettre en place une source d’énergie bien gérée, mais pas forcément imposante. Nous utilisons un minimum d’énergie par rapport à d’autres bateaux car nous avons peu d’équipement.

En pratique, tout a changé pour nous, car nous sommes autonomes sur plusieurs jours sans changer nos habitudes, et sans privation de sécurité (feu de mouillage).

Exemple : Notre feu de mouillage (obligatoire toute la nuit) était éteint le matin car il avait vidé notre batterie.. désormais il reste éclairé toute la nuit, ainsi que la lumière à bord pour de bons repas indispensables, et même quelques heures de musique…

C’est énorme ! Nous disposons de 3 jours d’autonomie et plus encore si nous utilisons le moteur, ce qui nous permet de faire de belles petites croisières entre les calanques de Marseille et les îles du Levant (Porquerolles). Au port, il suffit de brancher le chargeur et tout se gère automatiquement en attendant la croisière suivante, il suffira alors de débrancher la prise du chargeur.

 

 

Recommanderiez-vous un tel équipement à d’autres marins & plaisanciers ?

Jean-Pierre et Ari : Nous avons choisi un dimensionnement minimum juste pour mettre en place une bonne gestion des 2 batteries et du panneau solaire. Les performances nous ont déjà bluffés. Maxence nous a fait rêver avec de nombreuses solutions visant une autonomie totale avec un dimensionnement idéal que nous adapterons par la suite. La plupart des voiliers actuels consomment énormément d’énergie, et les solutions que Maxence nous a présentées leur conviendront à merveille, avec les meilleures technologies offrant des performances à la carte. Je recommanderai surtout le service et le professionnalisme d’Info Solaire qui a su s’adapter à nos besoins en nous permettant de comprendre pourquoi, le tout avec une très bonne formation à l’utilisation et le paramétrage de toute l’installation.

 

 

Envisagez-vous de modifier votre installation à l’avenir ?

Jean-Pierre et Ari : Oui, nous pouvons améliorer notre autonomie, soit en augmentant le nombre de batteries, soit en augmentant la puissance du panneau solaire. D’ici quelques mois, Info Solaire nous indiquera le meilleur choix à faire.

 

Avec l’appui de leur nouvel équipement, Jean-Pierre et Ari comptent bien profiter de l’été et continuer leurs aventures dans la houle méditerranéenne.

 

Laisser un commentaire