Posted on Laisser un commentaire

Le système photovoltaïque autonome

  Qui n’a jamais rêvé d’indépendance énergétique ?

 

Ce rêve aux semblants farfelus est aujourd’hui possible grâce aux technologies solaires, et en particulier aux montages photovoltaïques autonomes.
Ces montages sont souvent appelés par des termes anglais:
– Off-grid system : système « hors réseau » (non connecté au réseau EDF)
– Stand-alone system : système autonome

Ce n’est pas le plus courant des systèmes car il est un peu plus contraignant que le système classique raccordé au réseau, et nécessite l’achat et la gestion des batteries. Cependant, il donne la possibilité à toute personne d’appréhender concrètement l’électricité en la produisant, en la quantifiant et en la consommant directement.

Il s’agit donc d’une « autre façon de produire et consommer l’électricité » (comme le propose le slogan d’Info-Solaire!)

Voici un schéma simplifié d’un tel montage:

PVoffgrid

Le parcours du courant dans ce système correspond aux flèches bleues :

  • Les panneaux solaires :
    C’est ici qu’est produite notre énergie verte. Ils créent en général un courant d’une tension de quelques dizaines de Volt à quelques centaines de Volt suivant le nombre et l’agencement de ceux-ci.
  • Le régulateur de charge :
    Le courant continu sortant des panneaux passe ensuite dans un régulateur (aussi appelé contrôleur) de charge. C’est simplement un « transfo » qui converti le courant afin d’obtenir une tension (continue) adaptée à la charge des batteries.
      A noter:  n’est pas présenté ici le « MPPT« , qui est en général combiné au régulateur et qui permet une augmentation non négligeable de la puissance électrique produite par les panneaux.
  • Les batteries :
    L’énergie électrique est stockée sous forme chimique dans des batteries au plomb ou au lithium.
  • L’onduleur (ou inverter):
    Pour puiser dans nos batteries, nos appareils domestiques ont besoin de courant alternatif à plus haute tension que la batterie. L’onduleur convertit donc le courant continu de la batterie en courant alternatif 230V.
  • Le tableau de fusible :
    Comme dans tout réseau électrique domestique, il est indispensable de placer une sécurité entre la source de courant, ici l’onduleur, et les appareils. Une des solutions consiste à faire passer l’électricité sortie de l’onduleur par le tableau de fusibles existant.

Les avantages de l’installation photovoltaïque autonome :

  • Avoir accès à l’électricité dans des endroits isolés non raccordés au réseau
  • Produire et consommer sa propre énergie propre!
  • Ne pas dépendre d’EDF pour le rachat de l’électricité produite
  • Avoir la possibilité de tester une petite installation à faible coût

Les conditions et inconvénients d’une ‘installation photovoltaïque autonome :

  • La nécessité d’un dimensionnement approprié de son système afin de ne jamais manquer d’électricité
  • La dépendance au soleil
  • La nécessité de maîtriser sa consommation électrique
  • Le coût des batteries
Laisser un commentaire