Posted on Laisser un commentaire

Le système photovoltaïque raccordé au réseau

On parle de système photovoltaïque raccordé au réseau quand toute ou une partie de la production électrique est injectée sur le réseau national Électricité Réseau Distribution France (« ERDF »). C’est le type d’installation le plus répandu chez les particuliers ayant des panneaux solaires car il permet de revendre l’électricité produite. EDF a une obligation de rachat à un tarif subventionné par l’état. Ce tarif de rachat est fixé par arrêté et garanti pour les 20 ans qui suivent la signature du contrat avec EDF.

Il existe d’autres types d’installation comme l’installation photovoltaïque autonome qui utilise des batteries. Ce montage est particulièrement adapté aux sites isolés ou mobiles.

Le système photovoltaïque raccordé au réseau :

L'installation la plus courante en France
L’installation la plus courante en France

 

Lorsqu’ils reçoivent de la lumière, les panneaux solaires produisent un courant. Ce courant continue (« Direct Current » ou « DC ») est transformé par l’onduleur en un courant alternatif directement utilisable par les appareils de la maison et qui peut être injecté sur le réseau national ERDF. L’électricité vendue est comptabilisée par un compteur au même titre que l’électricité que l’on achète. Tous les ans, on relève le compteur de vente et on envoie notre facture à EDF :).

Lorsque l’on demande le raccordement au réseau, on peut choisir entre deux contrats qui correspondent à deux branchements :

  • La vente en totalité : toute l’électricité produite par les panneaux est vendue à EDF. Toute l’électricité consommée dans la maison est achetée, on continue à payer ses factures comme avant.
  • La vente en surplus : l’électricité produite par les panneaux est consommée en priorité dans la maison. Lorsque l’on ne consomme pas toute l’électricité produite, ce surplus est vendu à EDF. Lorsque l’on ne produit pas assez d’électricité pour couvrir ses besoins, on achète de l’électricité à EDF.

Dans la pratique, la différence est essentiellement économique. Quelque soit le raccordement, on reste consommateur de son électricité qui, en vertu des lois de la physique, est toujours consommée au plus près.

Le raccordement pour la vente en totalité est légèrement plus onéreux. Ce raccordement est intéressant seulement si l’on revend l’électricité produite à un tarif significativement plus important que l’on achète l’électricité que l’on consomme. Il convient de faire le calcul pour votre cas particulier, vous trouverez plus de détails sur le raccordement au réseau dans cet article.

Avantages de l’installation photovoltaïque raccordée au réseau par rapport à l’installation autonome :

  • Économie du prix des batteries et des contraintes liées aux batteries
  • Pas de contrainte de dimensionnement car en cas de production inférieure à la consommation, on peut consommer l’électricité via le réseau ERDF
  • Tarifs de rachats potentiellement avantageux : on vend l’électricité plus chère qu’on ne l’achète
  • Possibilité de produire plus que l’on ne consomme

Inconvénients de l’installation photovoltaïque raccordée au réseau par rapport à l’installation autonome :

  • Coût de l’installation d’un compteur supplémentaire pour comptabiliser la production. Cependant, si vous êtes un gros consommateur d’électricité, l’installation d’un compteur est moins chère que l’achat de batteries.
  • Pas de pleine autonomie, on reste consommateur avec un contrat EDF et un abonnement mensuel
Laisser un commentaire